in

Le phosphore : propriétés, avantages et tout ce qu’il faut savoir

Le phosphore est un minéral indispensable pour l’absorption du calcium, la production d’énergie et la santé cardiovasculaire. Découvrons ensemble toutes ses fonctions et dans quels aliments on peut le trouver.

Qu’est-ce que le phosphore ?

Le phosphore (symbole P) est un minéral blanc, solide à température ambiante, que l’on ne trouve dans la nature que sous forme de phosphate (sel d’acide phosphorique).

Il s’agit du deuxième minéral le plus abondant dans le corps humain, après le calcium.

À quoi sert le phosphore ?

Le phosphore exerce de nombreuses fonctions indispensable au corps humain, notamment : 

  • Il favorise la santé des os et des dents.
  • Il booste la fonction musculaire.
  • Il réduit la fatigue musculaire après une activité physique.
  • Il stimule la croissance, l’entretien et la réparation des cellules et des tissus.
  • Il participe à la synthèse de l’ADN et de l’ARN.
  • Il régule efficacement le rythme cardiaque.
  • Il facilite la conduction de l’influx nerveux.

Besoin quotidien en phosphore

Le besoin quotidien moyen en phosphore d’un adulte est de 700 mg

Le phosphore et la mémoire : est-ce vraiment efficace ? 

On croit généralement que le phosphore stimule la mémoire. Toutefois des études scientifiques récentes ont montré qu’il n’y a pas de corrélation directe.

Certes, un bon apport en phosphore facilite la conduction de l’influx nerveux, favorise une bonne utilisation des vitamines par l’organisme et fournit de l’énergie aux cellules et aux tissus. Ces facteurs peuvent globalement favoriser la concentration et la mémoire, mais seulement de manière indirecte ! C’est pourquoi, prendre du phosphore pour la mémoire n’est pas en soi une stratégie gagnante.

Quels sont les aliments qui contiennent du phosphore ? 

Les aliments les plus riches en phosphore sont  :

  • Le poisson et les fruits de mer
  • La viande rouge et la viande blanche 
  • Les œufs 
  • Le lait et les produits laitiers.
  • Les noix
  • La levure de bière

D’autres aliments contiennent du phosphore, bien qu’en plus petites quantités :

  • Les céréales complètes 
  • Les pommes de terre 
  • L’ail 
  • Les fruits secs

En cas de régime alimentaire pauvre et peu varié, des suppléments de phosphore peuvent être utilisés.

Carence et excès de phosphore : quelles conséquences ? 

Comme il est présent dans de nombreux aliments, la carence en phosphore est assez rare. Cependant, elle peut survenir dans le cas de conditions particulières, comme la prise de certains médicaments.

Les symptômes d’une carence en phosphore sont les suivants

  • Des douleurs osseuses 
  • Un manque d’appétit 
  • L’irritabilité 
  • La fatigue

Un apport excessif en phosphore est également peu fréquent. En cas d’apport élevé en phosphore, les principaux symptômes sont les suivants :

  • Des troubles gastro-intestinaux
  • Une mauvaise utilisation par l’organisme du calcium, du fer et du zinc 
  • La formation de dépôts minéraux dans les muscles

Curiosités et contexte historique

Le phosphore (du grec phosphoros, « porteur de lumière ») était peut-être déjà connu des alchimistes arabes du XIIe siècle. Il a officiellement été obtenu pour la première fois en 1669 par le chimiste allemand Henning Brand en réduisant les sels de phosphate contenus dans l’urine. Toutefois, ce n’est qu’un siècle plus tard que Lavoisier le reconnaît avec certitude comme un élément chimique.

Son nom lui a été donné en raison de ses propriétés d’émettre une lumière verdâtre dans l’obscurité et de s’enflammer spontanément dans l’air. 

Bibliographie et sources