in

Ces voitures surpuissantes qui n’auraient jamais dû être modifiées

11. Gare à la surcharge

Cette Pontiac GTO semble appartenir à quelqu’un qui a un peu trop regardé les films Fast and Furious pendant son enfance, puis a regardé tous les films de Mad Max, aussi. Le bon point revient à la largeur des pneus montés à l’arrière ; on doit dire que c’est assez impressionnant. Mais par contre, le ventilateur qui sort du capot est tellement surdimensionné qu’il en est ridicule et gâche complètement le look de cette GTO ainsi que toute idée d’avoir le plaisir de conduire cette voiture. Dommage quand on sait que la Pontiac GTO est la première muscle car de l’histoire de l’automobile.