in

Les secrets bien gardés de la construction de la grande muraille de Chine

2. La Grande Muraille modifie la flore locale

Cette gigantesque structure de pierre sert de séparation artificielle non seulement de la terre, mais aussi de la vie végétale. Les scientifiques ont découvert que les plantes vieillissent génétiquement différemment des deux côtés du Mur. Ceci, bien sûr, est dû aux difficultés de pollinisation présentées par la structure, en particulier, la pollinisation par le vent. En effet, suivant le sens du vent, le mur empêche une partie du pollen de passer de l’autre côté de celui-ci, et inversement. De ce fait, la flore est modifiée par la présence même de ce mur.