Le cimetière sous-marin dont la NASA veut cacher l’existence

Regardez le ciel, la nuit. Que voyez-vous ? Les étoiles, la lune, peut-être même une planète lointaine, selon le moment de l’année. Et, que pensez-vous de tout ce que vous ne pouvez pas voir ? Difficile de répondre à cela. Votre première réaction serait probablement de nommer les galaxies, les supernovæ, les trous noirs. Pourtant, croyez-le ou non, la plupart de ce que nous ne pouvons pas voir flotte juste en dessous de notre atmosphère. Depuis plus de 60 ans, l’humanité projette toutes sortes d’objets dans l’espace, dont la plupart sont maintenant piégés dans l’orbite de la Terre. Cependant, ces objets ne peuvent pas y rester éternellement. Et quand vient le temps pour eux de se retirer, nous devons nous demander – où les vaisseaux spatiaux vont-ils mourir ?

Des débris spatiaux

Depuis 1957, les pays explorant l’espace font tout exploser sur l’orbite de notre planète, des satellites aux stations spatiales. Beaucoup de ces objets ne sont pas encore revenus sur Terre. À l’heure actuelle, près de 5 000 objets conçus par l’homme passent leurs journées à graviter autour de notre planète. Bien que bon nombre de ces appareils soient toujours opérationnels, d’autres restent en orbite après avoir cessé de fonctionner. Surnommés  » débris spatiaux « , ces objets sont destinés à passer le reste de leur vie à la dérive dans l’atmosphère. Mais pour ceux qui regagnent la Terre, le voyage est difficile. Notre atmosphère est assez dense pour brûler ce qui la traverse, mais pour les objets qui arrivent à passer, on ne sait pas où ils atterriront.