in

Le destin miraculeux de ce soldat anglais invincible lors des dernières grandes guerres

Impliqué dans la seconde guerre des Boers, la Première Guerre mondiale et la Seconde Guerre mondiale, le lieutenant-général Adrian Paul Ghislain Carton de Wiart a mérité le surnom de soldat invincible. Non seulement il a survécu à ces conflits extrêmement violents, mais il a souffert de blessures qui auraient dû être fatales. Au cours de sa carrière militaire, il a reçu une balle dans l’estomac, la cheville, la hanche, le visage, la tête, l’oreille et s’est même amputé lui-même ses propres doigts. De plus, il a survécu à de multiples accidents d’avion et a réussi à sortir d’un camp de prisonniers de guerre par un tunnel. En gravissant les échelons en tant que soldat, il est devenu une légende. C’est l’histoire du soldat invincible, un homme qui a la guerre dans le sang.

Issu de l’aristocratie

Adrian Carton de Wiart est né à Bruxelles dans une famille aristocratique et était le fils aîné de Léon Carton de Wiart. Cependant, la rumeur courait qu’il était le fils illégitime de Léopold II, le roi de Belgique. Ayant passé la majeure partie de son enfance à Bruxelles et en Angleterre, son père a déménagé sa famille au Caire après la mort de sa mère, où il a appris à parler arabe. Alors qu’il fréquentait l’Université d’Oxford, il s’enrôla dans l’armée britannique en 1899 pendant la Seconde Guerre des Boers. Il s’est enrôlé sous le nom de « Trooper Carton », affirmant qu’il avait 25 ans alors qu’il avait à peine 20 ans.